Ail des ours

2 mai 2021 Non Par drawsana
Ail des ours

L’ail des ours est une plante sauvage exquise.

L’ail des ours est une plante des sous-bois qui aime le frais et l’ombre et peut atteindre de 20 à 50 cm de hauteur. Ses fleurs sont blanches en forme d’étoile.

Une histoire ancienne dit que l’ail des ours sort de terre en même temps que l’ours de son hibernation, et que celui-ci s’en régale.

L’ail des ours, ou ail sauvage, contient beaucoup de vitamine C.

C’est un dépuratif de choix pour les problèmes chroniques de peau, un amincissant et un régulateur gastro-intestinal et cardiaque.

C’est une plante vivace à bulbe qui pousse dans les sous-bois de hêtres et de chênes et dans la fraîcheur des ruisseaux et des rivières dans les Alpes ou en basse altitude.

 

Vertus de l’ail des ours

Les feuilles de l’ail des ours contiennent beaucoup de vitamine C, ce qui donne à la plante des vertus toniques ,Traitement des pathologies cardio-vasculaires, des diarrhées, contre les vers intestinaux.

L’ ail des ours est utilisé pour faire baisser la pression artérielle, pour stimuler la circulation sanguine. Il est recommandé en cas d’athérosclérose, d’arthrite, de rhumatismes. Il est efficace pour les problèmes intestinaux comme les maux d’estomac et les ballonnements. Il facilite la digestion, dégage les voies respiratoires.

C’est aussi une plante :

  • dépurative et amincissante ;
  • vermifuge : l’ail des ours combat les vers blancs, parasites de l’intestin (oxyures) ;
  • hypolipémiante, c’est-à-dire qui diminue le taux de mauvais cholestérol ;
  • vasodilatateur des coronaires ;
  • anti-hypertenseur en diminuant la pression sanguine ;
  • anti-agrégante (freine l’agrégation des plaquettes) ;
  • régulatrice du système gastro-intestinal
  • antifongique : combat les champignons comme le Candida albicans ;
  • antibactérienne et antivirale, elle aide à lutter contre la grippe ;
  • expectorante pulmonaire ;
  • aide le foie à détoxifier 
  • légèrement hypoglycémiante,
  • antioxydante : elle protège les cellules du stresse oxydatif dans le cas de certaines maladies et dans le vieillissement

     En cuisine

    Une saveur plus fine et douce que l’ail, faisant penser à l’oignon ou la ciboulette, il emerveille  nos sens.

  • Servez-vous en pour aromatiser le sel. préalablement déshydraté et réduite en poudre ajouter du sel fin
  • Pour aromatiser du vinaigre : hachez des feuilles et laissez-les macérer dans du vinaigre de cidre. Après deux semaines, filtrez, puis versez dans des bouteilles.
  • Pour préparer un pesto : mixez des feuilles avec de l’huile d’olive et du sel pour obtenir une épaisse pâte.voir la vidéo !
  • Cueillez les feuilles avant la floraison, car lorsque le bouton s’ouvre, elles perdent leur saveur Récoltez les boutons floraux comme des câpres sauvages pour préparer des boutons d’ail des ours au vinaigre.
    Si vous avez d’autres suggestion merci de partager !
    Bon appétit

Utilisation et posologie de l’ail des ours

Dosage

      • Le bulbe est utilisé dans des teintures, sirops, décoctions, cataplasmes. Consommé cru, il permet de conserver un maximum de vitamine C. Broyé dans du lait, le bulbe sert de vermifuge. Il sert d’antiseptique intestinal en stoppant les fermentations et en aidant à la normalisation de la flore intestinale. Le bulbe est aussi utilisé contre les maladies de peau, l’eczéma et les furoncles.
      • L’essence est utilisée comme rubéfiant sur les rhumatismes mais aussi comme désinfectant de l’air intérieur.
      • Les feuilles fraîches peuvent être ajoutées à des préparations culinaires pour lutter contre les diarrhées chroniques et aiguës, mais aussi pour lutter contre la constipation due à des crampes internes. Les feuilles doivent être récoltées juste avant la floraison, car elles jaunissent très vite.
      • L’essence d’ail des ours peut être utilisée en friction contre les rhumatismes. Il convient de faire macérer 30 g d’ail écrasé dans 25 cl de vinaigre de vin durant une dizaine de jours.
      • En usage externe, les gousses d’ail des ours pliées font disparaître les cors, les durillons et les verrues.
      • Sous forme de gélules, il facilite la digestion, aide à faire baisser la pression artérielle et stimule la circulation sanguine (luttant ainsi contre les jambes lourdes).
      • En infusion, il facilite la digestion et est aussi un remède contre les ascaris.